CAMILLE CLAUDEL

Fiche technique :

Date de sortie: 1988
Durée: 175 min.
Nationalité: Française
Réalisateur: Bruno Nuytten
Scénario: Bruno Nuytten, Marilyn Goldin
Acteurs: Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Alain Cuny, Madeleine Robinson, Roger Planchon, Philippe Clévenot
Genre: Drame.

 

Synopsis :
Camille Claudel voue ses jours et ses nuits à sa passion, la sculpture. Soutenue par son père et son frère Paul, elle rêve d’entrer dans l’atelier du grand maître Auguste Rodin. Après lui avoir démontré son talent et sa détermination à travailler avec lui, Rodin l’engage comme apprentie avec son amie Jessie. Camille tombe rapidement éperdument amoureuse du maître. Elle devient son égérie et ravive son imagination quelque peu éteinte. Très vite, elle travaille de plus en plus pour Rodin…

Bande annonce: https://www.youtube.com/watch?v=emmVOyXKHiA

Entrada publicada en Cinéma. Guardar el enlace permanente.

17 comentarios a CAMILLE CLAUDEL

  1. Sofía Yllanes escribió:

    C’est un film que je recommande à ceux qui aiment la sculpture. C’est le film parfait pour découvrir la vie de Camille Claudel et la situation des femmes à l’époque.
    C’est une très bonne idée d’adapter au cinéma parce que personne ne la connaît et Camille mérite plus de reconnaissance. Le film fait du bon travail en montrant de la passion de Camille pour la sculpture et pour Rodin et comment elle devient folle quand il ne l’aime pas.

    Le rythme n’est pas bon, il y a des scènes trop longues sans dialogues, seulement avec les personnages en faisant des choses. Par contre, les décors sont très bons avec les costumes et spécialement les sculptures qui sont très bien faites. La musique est bonne même si elle est un peu répétitive.
    L’héroïne est trop sérieuse aux début, mais après on peut apprécier son caractère et sa passion pour la sculpture. Les autres personnages sont intéressants aussi et le jeu des comédiens est excellent.
    Il y a deux scènes dont je ne suis pas prête d’oublier. L’une est la scène où Camille va chez Rodin et elle crie et lance des choses pour attirer son attention. L’autre est la scène où Rodin touche le visage de Camille et on voit comment il fait des trous pour les jeux d’une sculpture.

  2. Koldo Etxegarai escribió:

    C’est un film historique, romantique et dramatique réalisé par le directeur Bruno Nuytten. Il est sorti en 1988, et c’est un film biographique sur la sculptrice Camille Claudel.
    Le directeur a reproduir trés bien la vie de Camille Claudel. Il a bien choisi le titre, Camille avait deux passions la sculpture et Auguste Rodin, un maître desculpture.
    Les acteurs ont joué trés bien la vie des personnages. Il y a beaucoup de scènes où ils ne parlent pas, mais avec le regard, la musique, les gestes… expriment beaucoup. Les endroites où est passe l’actionet les vêtementes de l’époque sont très bien travaillés. Et ils symbolisent la vie bourgeoise du XIX-XX sieclé magnifiquement.
    Puor moi, perssonellement, il ne me fait pas plaissir, C’est un film très lent, sans action. Mais il y a des moments avec beaucoup de tension ou très amusants. Si tu es un amant de films historiques, ça c’est un bon film pour toi.

  3. Cristina Dias Chaves escribió:

    “La passion de Camille Claudel” est un film biographique sur la vie de la sculptrice Camille Claudel. Le titre de ce film fait référence aux deux amours de Camille: Auguste Rodin (son amant) et la sculpture.
    Le rôle principal est tenu par Isabelle Adjani. Elle reflète le courage et l’effort que fait Camille pour améliorer et se dépasser. Le jeu des acteurs est sublime. Par exemple, la scène dans laquelle Camille et Rodin se disputent est très émouvante. La relation de confiance que Camille avait avec son frère Paul est bien montrée.
    Dans ce film on peut voir la lutte des femmes: Camille doit faire face à sa propre famille pour se consacrer à ce qu’elle aime faire. Comme elle va contre les conventions sociales, sa mère pense qu’elle a une attitude typique d’un homme pour vouloir faire de la sculpture. Seulement son père la soutient. Camille a du talent, mais à l’époque les femmes n’étaient pas reconnues.
    La musique joue un grand rôle pendant le film, il concorde toujours avec ce qui se passe.
    Par contre, ce film manque de dynamique et il a des scènes très longues sans aucun intérêt. Malgré la durée du film, la vie de Camille Claudel est bien racontée.
    C’est un chef-d’œuvre !

  4. Lucía Osácar Barrero escribió:

    Le film «La passion de Camille Claudel» est un film dans lequel on voit reflétée la vie et les deux passions d’une jeune sculptrice appelée Camille Claudel. Camille Claudel est née le 8 décembre 1864 à Fère-en-Tardenois, situé dans le département de l’Aisne, au nord de la France. La famille s’est déplacée à Villeneuve-sur-Fère, où, en 1868, est né son petit frère, le poète futur Paul Claudel et diplomate, qui aurait une influence décisive sur la vie de sa soeur, comme nous verrons après. La famille s’est déplacée au nord du pays en 1881. À son arrivée à Paris la famille s’est installée dans le quartier de Montparnasse. Là elle a pu travailler comme sculptrice. Elle connaît un sculpteur fameux qui s’appelle Aguste Rodin qui est 24 ans plus âgé qu’elle. Il l’accuse le de se faire les sculptures en mettant des couches en argile au-dessus des modèles, c’est-à-dire qu’elle ne faisait pas les formes. Auguste Rodin, de plus, retire le prestige aux oeuvres de Camille en emportant le mérite il. Mais le long du film il est vu comment sa relation amoureuse empire. Rodin inclus maltraité psychologiquement en faisant qu’elle était rendue folle. Tout cela depuis une perspective plus dans le film.

    Mais depuis une perspective à l’intérieur du film nous pouvons voir des aspects antiques sur considérer «comme garçon» un sculpteur, pour considérer qu’il réalise les activités que seulement sont réalisées par des garçons, ou avoir des comportements de garçon. Aussi le fait de ce qu’un homme emporte le prestige de quelques oeuvres réalisées par Camille Claudel,surtout en discréditant son effort, et son mérite de les réaliser. C’est l’un des aspects qui attire plus l’attention des personnes que nous voyons le film actuellement, au moins pour moi personnellement. Bien que nous sachions que tout cela est dû à l’époque. Quelque chose qui nous sert à voir aussi les valeurs de cette époque et différentes aux actuelles.

    Bref, c’est un film qui d’une perspective extérieure et intérieur du film est un film avec une trame qui t’accroche durant tout le film et seulement tu veux voir plus et plus.

  5. Maite Orzanco escribió:

    C’est un film français réalisé par Bruno Nuytten. C’estun film de genre biographique qui raconte l’histoire de Camille Claudel. Son frère était l’écrivain et diplomate Paul Claudel. Camille, depuis enfant, elle a senti une passion pour l’art, mais spécialement pour la sculpture. Donc c’est pour ça qu’elle a consacré la plupart de sa vie à la sculpture. Le sculpteur Auguste Rodin était son professeur et elle est devenue sa muse. Entre eux a émergé une relation amoureuse un peu problématique. D’un autre côté, le sculpteur avait aussi une vie personnelle très agitée: elle était une femme trop libre et indépendante qui ne s’adaptait pas aux coutumes et aux conventions de son temps. À la fin de sa vie, elle a vécu comme une mendiante et a fini par être internée dans un hôpital psychiatrique à cause de ses problèmes mentaux.
    La partie que j’ai aimé le plus a été quand elle a souffert le changement. J’aime bien aussi ce film parce que et ça a donné plus de la réalité. À travers ce fil on peut voir la vie de cette époque, alors, c’est pour ça que je vous la recomende.

  6. Berta Meoqui escribió:

    “La passion de Camille Claudel” est un film français historique, biographique et romantique publié en 1988. On peut voir une histoire qui a été vécue par Camille Claudel au XIXe siècle et c’est l’actrice Isabelle Adjani qui joue son rôle. Elle était sculptrice et elle tombe amoureuse de son maître Rodin. Pendant ce film on verra comment elle devient folle.

    À mon avis, le titre représente la sculpture et l’amour car ces sont ses grandes passions. Je dirais que ce film représente très bien comment était cette époque. Par exemple on voit qu’ en cette époque c’était le maître qui signait les oeuvres des élèves. On peut aussi voir les vêtements qu’ils utilisaient à ce siècle.

    D’ailleurs, je dirais que les lieux et les décors sont très appropriés et qu’ils representent très bien l’époque où Camille Claudel a vécu.

    Au début, je croyais que le film allait être un peu ennuyeux, mais finalement il m’a beaucoup plu. En plus, il m’a touché parce que je trouve que l’histoire qu’il raconte est dure.

    Pour conclure, je veux dire que c’est pour tout ça que j’ai expliqué que je vous recommande ce film, et si vous voulez apprendre un peu d’histoire et surtout, vous amuser, je vous encourage à voir le film. Je suis sûre que vous ne le regretterez pas.

  7. Ane Almirantearena escribió:

    C’est un film français réalisé par Bruno Nuytten, sorti en 1988. C’est un film de genre biographique qui raconte la vie de la sculptrice Camille Claudel, sœur du poète, dramaturge et diplomate Paul Claudel et amant et muse d’Auguste Rodin. Sa passion est la sculpture et l’amour. Elle aime faire de sculptures d’ autres personnes et elle tombe amoureuse de son maître Auguste, mais ça va apporter des problèmes.

    A mon avis, le meilleur moment est quand Camille se fâche avec son amant et elle lance des objets chez lui. Isabelle Adjani joue très bien son rôle et ça rend le film plus réaliste. Les costumes et les décors sont très bien faits.

    Ce film a une fin inespérée, je vous la recommande.

  8. Catalina Martínez escribió:

    La passion de Camille Claudel c’est un melodrame et biographie de la scuptrice Camille Claudel qui raconte les deux passions de Camille; Rodin et les arts.
    Un film que n’a pas d’effects spéciaux, est du cinéma classique qui a des costumes d’époque et il n’a pas une c’amera avec la qualité à laquelle nous sommes habitués. Il y a aussi une mise en scène très simple.
    Les acteurs se distinguent pour çes performances sp’ecialement l’actrice qui joue le rôle de Camille parce que faire que vous deveniez folle c’est très difficile. Ils ont plein de talent.
    C’est un film classique, mais impressionant.

  9. Youssef Tadjer Azzouz escribió:

    “La passion de Camille Claudel” c’est un film de genre romantique qui raconte la vie de Camille Claudel du XIXe siècle , soeur du poète Paul Claudel.

    Camille Claudel qui est protagonisée par Isabelle Adjani, raconte l’histoire d’une fille qui adore l’art depuis qu’elle était une enfant, est devenu l’amant de son maître August Rodin, où ils ont trouvé avec multiples crises et ruptures.

    Comparé avec les films plus modernes, la qualité de ce film est très dépassée. Mais le film était publié en 1988, dans une époque oú il n’y a pas la technologie actuelle est c’est pour ça que j’admire la mise en scène.

    Cependant le rythme du film est à mon avis trop lent, mais comme nous pouvons comprendre la plupart des films romantiques sont comme ça.

    Je suppose que beaucoup de personnes pensent que le film est exceptionnel car il n’y a pas d’effets spécieux, mais je pense qu’ un film romantique n’en a pas besoin d’ils.

    Finalement il faut remarquer que le film reflète très bien la vie des sculpteurs et le rôle de la femme pendant l’âge moderne et aussi comment la femme artiste est discriminée de cet monde.

  10. Desireé Luis escribió:

    Comme le titre du film dit, le film traite des passions de Camille Claudel. Dans ce film, Camille Claudel qui est la protagoniste, a deux passions.
    Une passion c’est la passion pour Rodin, mais il ne peut pas quitter sa femme, et c’est pour ça qu’ils finissent, et pas exactement bien.
    Et elle a aussi une passion pour les sculptures, mais sa famille pense qu’elle est devenue folle, et elle ne peut pas continuer comme sculptrice dans une maison de santé.
    Je ne pense pas qu’elle devient folle, je pense qu’elle est fourieuse parce qu’ils ont volé ses sculptures. Et je pense que c’est une grande injustice que pendant le film, les sculptures des élèves de Rodin, ont la signature de lui.
    Pour moi les acteurs du film ont joué très bien leurs rôles et quelques moments j’ai compris la langue parfaitement. En revanche il y a eu aussi quelques moments où je m’ennuyais.
    La mise en scène m’a paru excellente et l’ambiance qui est créée est très bien réalisée.

  11. NAIMA ELIAS CARABANTES escribió:

    Ce film reçoit ce nom parce que le personnage principale, Camille Claudelle as deux passions. La première c’est la sculpture et la deuxième c’est à son maître Rodin, elle est complètement tombée amoureuse de lui. Ses passions provoquent qu’elle devienne folle. Son frère l’interne dans une maison de santé. À la fin du film elle écrit une lettre ou elle dit qu’elle n’est pas folle mais qu’elle a de la colère parce que Rodin lui a volé ses sculptures. L’actuation et la contextualisation des personnages est très réaliste. Ma scène préférée c’est quand elle lance des objets à la fenêtre.

  12. Marta Gil Laborda escribió:

    La passion de Camille Claudel
    Camille passe jour et nuit en jouissant de sa passion, la sculpture. Avec l’aide de son père et son frère Paul, il rêve d’entrer à l’atelier du grand maître Agustin Rodin. Après avoir démontré son talent comme sculptrice, Rodin dit áCamille qu’elle peut être son apprentie près de son amie Jessie. Camille tombe rapidement éperdument amoureuse du maître. Elle devient son égérie et ravive son imagination quelque peu éteinte. Très vite, elle travaille de plus en plus pour Rodin…
    Chaque scène met en évidence l’importance d’être né homme, parce que seulement pour cela on a eu plus de droits et aussi les femmes talentueuses signées au nom du maître.
    Á mon avis c’est un film vieux mais significatif parce que beaucoup de fois nous ne savons pas ce que les femmes souffrent.

  13. Irene Rodríguez escribió:

    La passion de Camille Claudel.
    C’est un film qui raconte la vie de la sculptrice Camille Claudel, une famme qui fait des sculptures en terre cuite, et racontre Rodin, un instructeur qui lui offre du travail, et elle devient sa muse. Leur relation est turbulente et elle devient folle.
    C’est un film dramatique et autobiographique. Le film est long et il y a des scènes trés mélodramatiques, un peu exagerées. La fin est inesperée. Les personnages sont réalistes mais le personnage de Camille est exageré.
    Le scènario est très réaliste avec des sculptures, et les costumes sont classiques et bien adaptés à l’èpoque. La musique est bonne et historique.
    Les acteurs font un travail excepcionnel , spécialment Camille parce que ce n’est pas facile d’interpreter un personnage bien compliqué., Les héros ont plein de talent.
    Il n’y a pas d’effects spéciaux parce que le film a été fait en 1988.

  14. Javier Ruiz escribió:

    Le film camille claudel 1988 c’est l’historie d’un amour tragique. C’est une ouvre d’art un peu longue.
    Il y a trop d’effects sonores , se mauvements amples de la caméra.
    Un film où les relations entre les personnages sont très bien trasnmisés.
    La photographie, les costumes et les décors du film sont également recompensés.
    Les réactions des personnages sont très naturells.

  15. María Viguria escribió:

    Le film raconte la vie de Camille Claudel, une sculptrice.
    Comme j´ai dit dans les critiques précédenstes, j´adore les films d´époque, concrètement les costumes des personnages. Je crois que dans ce film, nous pouvons voir comment a été la vie des femmes et le machisme qu´elles souffraient.
    Le personnage de Camille est merveilleux, l´interprétation est magistrale mais le personnage de Rodin est un peu insipide, dans d´autres mots, il ne me transmet pas de crédibilité.
    D´autres aspects que j´aime plus du film c´est les décors; le film est trés bien situé.
    Je n´ai pas l´impression d´avoir perdu la notion du temps bien que j´adore et c´est un film que je recommande.

  16. Maya Puente escribió:

    “La passion de Camille Claudel» est un film dramatique qui raconte la vie de Camille, une sculptrice maîtresse du célèbre sculpteur Rodin.
    C’est un film long et très lent. Le scénario était exceptionnel avec toutes les statues, qui étaient détaillées et jolies. Les costumes étaient classiques, bien adaptés à l’époque et au caractère des personnages. Le film n’a pas d’effets spéciaux, car il a été produit en 1988, mais ce n’est pas un problème, ils ne sont pas nécessaires.
    Malgré que la performance des acteurs était merveilleuse, les personnages qu’ils interprètent ne sont pas crédibles, leurs réactions sont très exagérées, une chose très commune dans la représentation des artistes au cinéma. Les scènes de la folie de Camille sont admirables, non seulement le jeu de l’actrice est sublime, mais le rythme du film s’améliore, il commence à être moins lent et ennuyeux.

  17. Claudia Falces Mayor escribió:

    CAMILLE CLAUDEL
    Camille Claudel dédie ses jours et ses nuits à sa passion, la sculpture. Appuyée par son père et son frère Paul, elle rêve d’entrer dans l’atelier du grand maître Auguste Rodin. Rodin l’accepte comme apprentie, avec son amie Jessie, après avoir vu tout le talent qu’elle avait. Camille tombe amoureuse du maître. Elle commence à avoir beaucoup d’imagination. Elle travaille de plus en plus pour Rodin…
    Camille a été une femme de pensée moderne, et je crois qu’elle n’aurait jamais imaginé qu’elle se sacrifierait tant pour un homme, mais ainsi ça a été. Elle a fini par laisser d’un côté son art et dépêche de sa personne par lui. Mais quand elle a voulu oublier cette étape de sa vie il était déjà trop tard, parce qu’il lui importait trop.
    Bien que le film dure plus du normal (2h 50), je ne me suis pas ennuyée. Les acteurs principaux et secondaires sont totalement géniaux. Ce film a été le projet de sa vie et d’un grand succès.
    Dans Camille Claudel il y a aussi un grand travail esthétique, avec des décors magnifiques. Tous les acteurs, bien qu’ils ne soient pas principaux, sont très bien mis au point à cette époque et à cette atmosphère.
    Dans une conclusion, pour moi, c’est un film avec peu de dialogues mais des regards intenses, des sculptures incroyables, des moments intimes. Et les fortes relations entre les personnages sont transmises aux spectateurs.

Responder a Claudia Falces Mayor Cancelar respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *